ABC du réseautage pour une novice

Pour souligner la semaine mondiale de l’entrepreneuriat, j’ai pensé partager ma petite expérience avec le réseautage en tant que débutante dans la matière. Mon point de vue n’est nullement celui des experts du réseautage vous offrant de belles techniques et des trucs astucieux pour bien réussir.

Pourquoi le réseautage?groupe de gens d'affaires en réseautage

Non ! Je vais plus vous parler des ratés et de mes difficultés comme personne timide et réservée à percer dans les groupes de réseautage. Rassurez-vous, il n’y a rien d’insurmontable surtout si vous avez vraiment envie de réussir comme entrepreneur.

Faire du réseautage pour moi fut de m’obliger à sortir de ma zone de confort et d’aller vers des inconnus sans perdre mon assurance. Je souffrais du syndrome de l’imposteur jusqu’au jour où j’ai rencontré une coach formidable, Marie-France Nault de Sphère Coaching, qui m’a aidé à me débarrasser de ce « dérobeur de confiance ». J’ai réussi à en faire mon allié afin qu’il travaille pour moi et non contre moi. Une vraie libération ! Lorsque je visite un groupe, je deviens l’ambassadrice de mon entreprise, la PDG ! Je vous le dis, ça me donne de l’assurance !

Certains vont vous dire de vous transformer en comédien et d’adopter une image convaincante et une confiance en soi contagieuse. C’est comme adhérer à un jeu de rôle. Dans mon cas, je voulais rester moi-même et j’ai préféré me donner le titre le plus élevé de ma petite entreprise ! Le résultat sera le même, si toutefois, vous y croyez.

Pourquoi je participe à plusieurs groupes de réseautage par semaine ?

Seule, je ne peux m’en sortir ; j’avance très tranquillement en prenant des décisions de débutante. À plusieurs reprises, j’étais convaincue d’avoir des idées fabuleuses et géniales et ce n’était pas le cas. Donc, il me fallait rencontrer d’autres entrepreneurs afin d’échanger des idées, des façons de faire et aussi, leur démontrer qu’ils pouvaient me faire confiance.

N’est-ce pas là le but ? Le réseautage est en fait un moyen simple que les gens se souviennent de vous lorsque l’opportunité se présente. Sylvain Boudreau mentionne «un bon réseau de contacts est un support indispensable pour bénéficier de l’expérience des autres et saisir les opportunités ». J’ajouterais qu’il ne faut pas créer des relations passives. Nous sommes maitres de partager ou non nos ressources. Si vous êtes en mode de vente et de recevoir, vous allez être déçus. C’est une excellente façon de se boycotter. Primordial de savoir donner !

Le réseautage est synonyme de collaboration et non de compétition.

Si vous avez compris cela et le mettez en pratique, vos relations vont se développer d’elles-mêmes. Il faut être également patient à bâtir des liens solides et durables. Il faut s’investir et persévérer.

Au tout début, comme bien des gens, je suis allée par essai et erreur. J’ai un peuimprovisé… En fait, j’ignorais tout du réseautage. En peu de mots, j’étais tout simplement intimidée. Malgré cela,

je n’ai pas attendu qu’on m’invite à joindre un groupe, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis inscrite à travers le site internet de ces regroupements. C’est ce que je vous conseille de faire pour commencer si vos contacts sont inexistants.

collaboration

Commencez par visiter ceux de votre région et étendez votre territoire si nécessaire. Pour moi, la région des Laurentides me suffit. Trouvez le regroupement qui répondra à vos besoins et vos valeurs. Si vous remarquez qu’un des membres d’un groupe fait exactement ce que vous offrez, respectez la personne, n’y allez pas. C’est différent pour les chambres de commerce. Je n’aborderai pas ce sujet faute d’expérience.

Ne soyez pas gênés de « flirter » et de « magasiner ». C’est votre entreprise qui sera gagnante ainsi que le groupe. Je ne me gêne pas pour dire que je prends mon temps pour trouver le bon groupe. Ce n’est pas d’être malhonnête.

Les gens en général sont assez sympathiques et agréables. Malgré ma réserve, je me suis découvert des habiletés et un intérêt à entretenir mon réseau professionnel et à réseauter. S’intéresser à l’autre apporte une ouverture d’esprit et un enrichissement personnel.

Votre savoir-faire

Je ne vous déclare rien de nouveau en vous disant que le réseautage s’apprend et se développe. L’occasion de parler de mes services entre 30 à 60 secondes devant des étrangers a forgé mon caractère, mais surtout, cela me permet de préciser mon identité en tant qu’entrepreneure.

Ne faites pas comme moi en pensant que votre spontanéité sera accrocheuse. Préparez-vous avant de visiter un groupe. Ayez en main une ou deux formules de vente qui aura un impact. Répondez à ses trois questions : 1 — qui allez-vous aider, 2 — à quoi ? et 3 — comment ? Soyez clair et déterminé. Voici un exemple :

J’offre 1 — aux entrepreneurs, 2 — des services adaptés en soutien administratif 3 — afin qu’ils puissent se consacrer au développement de leur entreprise en les libérant de certaines tâches telles que la rédaction, la gestion de leur site internet, etc.. Un message court et direct afin de capter l’attention. Si vous n’avez pas l’impact désiré, modifier votre message. J’ai changé souvent de stratégie selon la réaction de mon auditoire. Si cela ne crée aucune interaction, c’est que mon message laisse les autres indifférents.

Oser

Également, j’ai appris qu’il ne faut pas attendre que les gens nous parlent. La gêne nous pousse à être discrets, mais ce n’est pas comme cela que vous allez faire votre marque. Malheureusement, j’ai vécu bien des ratés dans certains groupes. Les visiteurs qui arrivent seuls sont rarement pris en charge par un des membres. Oui ! On vous accueille, mais n’attendez pas qu’on vous parle. Foncez ! Soyez audacieux ! Dans mon cas, c’est sortir de ma zone de confort et ce l’est toujours.

Petit truc de débutante, allez vers une personne seule, le contact sera plus facile et la possibilité est grande qu’elle soit timide et ouverte à vous parler. Sinon, joignez-vous à un petit groupe impair, il y a toujours une personne qui participe moins activement à la conversation, positionnez-vous près d’elle et présentez-vous. Intéressez-vous à l’autre et oubliez votre égo ! 

Écouter

Ne parlez pas trop. Ne faites surtout pas votre vendeur, vous allez faire mauvaise impression. Montrez-vous intéressé par la personne et à ce qu’elle fait. Soyez cette personne qui écoute à 75 % et parle 25 %. Ne coupez pas la parole à votre interlocuteur, laissez-le finir. Il ne s’intéresse pas à vous ? Passez au prochain ! Il est en train de vous dire que vous n’êtes pas assez important à ses yeux.

Si votre écoute est active, vous avez de grandes chances de faire une bonne impression et que la personne se souvienne de vous favorablement la prochaine fois. Souriez sincèrement et demandez-lui sa carte professionnelle.

Qu’est-ce qu’on fait avec les cartes professionnelles recueillies ?

Lorsque j’arrive chez moi, par la suite, je prends la bonne habitude d’aller sur LinkedIn et inviter les gens que j’aie rencontrés à joindre mon réseau. Vous faites une empreinte supplémentaire à leur mémoire. Cependant, sur Facebook, c’est différent… Je suis froide à partager mon profil et mon réseau d’amis avec des inconnus, mais je me fais un devoir d’aller cliquer sur aimer ou suivre la page de la personne rencontrée.

Malheureusement, je rencontre beaucoup d’entrepreneurs qui n’ont pas créé leur page professionnelle sur Facebook. Si cela est votre cas, pensez à la créer et de remplir le plus possible les catégories qui vous sont offertes. C’est une autre vitrine pour faire connaître vos services ou vos produits.

De plus, rappelez-vous d’aller visiter leur site internet car, la prochaine fois que vous rencontrerez ces personnes, vous aurez souvenance des produits et services offerts. Ainsi, vous démontrerez de l’intérêt et leur perception sera positive à votre égard.

Finalement, je classe toutes les cartes dans un cartable avec une note afin de me souvenir qui est la personne. Je ne connais pas l’avenir et les services offerts pourraient m’être utiles.

Savoir-être

L’authenticité ! C’est un mot à la mode ces temps-ci. Soyez aimable et sincère ! Soyez vous-mêmes ! Authentique et intègre. Respectez votre environnement, les autres et vous-mêmes. Vous ne ferez pas affaire avec tout le monde, donc faites-le avec ceux dont vous avez des affinités. Voici une vidéo de 6 minutes sur la confiance en soi en réseautage et l’authenticité donné par Martine Lacasse.

Je vous rappelle que le réseautage est un processus long qui demande de l’engagement et de la patience. Faites bonne impression en étant généreux afin que les gens se souviennent de vous en bien. Les relations se bâtissent sur la confiance.

Si vous croyez avoir besoin d’aide pour la gestion de vos réseaux sociaux, créer votre page professionnelle sur Facebook ou LinkedIn, demandez l’aide d’une adjointe virtuelle qui sera en mesure de vous aider.

Bon réseautage !

Signature Lynda Dionne adjointe virtuelle

ABC du réseautage pour une novice

One thought on “ABC du réseautage pour une novice

  • 15 novembre 2017 at 01:05
    Permalink

    Merci pour ces bons trucs et de partager ton expérience! Parfait pour débuter dans le réseautage!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager
%d blogueurs aiment cette page :