Une réforme : une orthographe rectifiée (1/2)

Utilisez-vous bien les nouvelles règles des accents ?

L’ orthographe française a changé. Depuis plus d’un an, bientôt deux ans, certaines règles d’écriture de notre belle langue française ont changé et étonnamment, au Québec, peu en ont parlé. En fait, ces règles ne sont pas vraiment appliquées, donc si vous les écrivez dans l’ancienne ou la nouvelle version, il n’y aura pas de faute !

Je discutais récemment avec une reviseure linguistique et elle s’opposait à ces changements en disant qu’elle s’y plierait seulement quand on l’obligerait. Sommes-nous, au Québec, réfractaires au changement ? En France, ces rectifications sont déjà en vigueur et les manuels scolaires ont adopté ces règles depuis septembre 2016. Pour utiliser un français international, je vous invite à lire cet article pour en savoir davantage. Ce sera à vous de décider !

Pour ma part, je vois plutôt d’un bon œil certains de ces correctifs. Dans cet article, je vais me concentrer seulement sur les changements touchant les accents. Je traiterai des autres amendements dans un prochain article.

Voyons ensemble ces rectifications !

Accents circonflexes avec le «i» et le «u» 

Il est conservé seulement pour maintenir le sens de certains mots et de les distinguer. Ainsi, l’accent circonflexe n’est plus nécessaire sur les voyelles « i » et « u » s’il n’a pas d’effet sur la prononciation. Par exemple, le verbe connaître s’écrit maintenant connaitre, affûter s’écrit affuter.

Voici une courte liste des mots dont les rectifications s’appliquent :

I — Boite, chaine, déchainer, diner, épitre, huitre, repaitre, maitre, dime, fraiche, gaité, paraitre, ile, maitriser, etc.

U – Cout, souler, gouter, buche, aout, envouter, murir, croute, flute, bruler, etc.

L’accent circonflexe ne disparait pas complètement, il sera conservé afin de distinguer certains mots dont le sens est dissemblable.

  • Jeune et jeûne : ils sont différenciés par l’accent parce que l’un est un adjectif et l’autre un nom. Ils n’ont pas le même sens ni la même prononciation ;
  • dû et du : il faudra préserver l’accent sur le « u » pour distinguer le participe passé à l’article contracté ;
  • mûr et mur/sûr et sur : la règle est plus nuancée pour ces mots. L’accent sera conservé au masculin singulier seulement afin de les différencier du nom. Je vous donne des exemples pour une meilleure compréhension ! Nous écrirons « un fruit mûr » et « une poire mure », « une collaboratrice sure » et « un allié sûr ». À cette règle vous écrirez pour le mot « sûr : surs, sure, sures » et « mûr : murs, mure, mures » ;
  • Croitre : l’accent sera conservé dans la forme où croitre est ambigu avec le verbe croire, sinon l’accent circonflexe s’élimine. Ainsi, vous allez écrire « elle croit en Dieu » et « l’herbe croît rapidement ». À l’indicatif présent au singulier, vous orthographierez : « je crois, tu crois, il croit » et « je croîs, tu croîs, il croît » ;
  • Passé simple et subjonctif : la règle de l’accent circonflexe est maintenue aux terminaisons du passé simple pour tous les verbes. Prenons le verbe chanter au passé simple à la première personne du pluriel « nous chantâmes », au subjonctif de l’imparfait à la troisième personne du singulier « il chantât ».

Accent circonflexe avec le «a», «e» et «o»

Vous allez être soulagés de savoir que les nouvelles règles des accents circonflexes ne s’appliquent qu’aux voyelles « i » et « u » ! Donc pas de changement, « une tache d’encre » et « une tâche accomplie », « la pêche sportive » et « il pèche », « la cote d’un livre » et « la côte de bœuf » seront distingués par l’accent circonflexe.

Accent grave

C’est une nouvelle règle que j’oublie et que j’écris spontanément telle que je l’ai apprise. Ainsi, l’accent grave (è) sera employé à la place de l’accent aigu (é) devant une syllabe contenant un « e » dit muet. Je vous fais la démonstration !

Orthographe traditionnelle et la nouvelle

  • Événement — évènement
  • Avénement — avènement
  • Réglementation — règlementation
  • Céderai — cèderai

Cependant, il y a des exceptions en raison de leur prononciation. Pour les préfixes pré et dé (prévenir), les « é » initiaux (élever) et médecine, la nouvelle règle ne s’applique pas.

L’accent tréma

Une rectification de l’ orthographe est plus difficile à expliquer, mais je vais tenter d’être claire et précise. Le tréma est employé en français sur certaines voyelles pour mentionner qu’il faut la prononcer, comme Noël. Par contre, avec quelques mots, le « ë » reste muet, entre autres le mot aiguë. La nouvelle règle recommande de mettre désormais le tréma sur le « u » puisque c’est cette voyelle qui est entendue. Donc, vous devez écrire ambigüité, aigüe, argüer (arguer), gageüre (et non gageure).

Si vous voulez en savoir davantage, je vous suggère de consulter le site de l’Office québécois de la langue française. Vous y trouverez une liste complète des mots rectifiés. Ce site est également une banque formidable d’informations sur la langue française. Je vous partage le lien sur leur sondage : Quelle affirmation reflète le mieux vos habitudes quant à l’orthographe rectifiée?

Je reconnais que le français est complexe et pas toujours facile à maitriser. Ces rectifications peuvent confondre certaines personnes, mais la bonne nouvelle est que notre langue est vivante et elle s’adapte.

Si vous croyez que cet article peut aider vos amis, vos collègues de travail, vos enfants à mieux écrire, je vous encourage à le partager !

J’invite également les entrepreneurs et les travailleurs autonomes, qui aimeraient alimenter leur site internet avec des articles, à me contacter. J’offre le service de recherche et la rédaction d’articles adaptés à votre milieu de travail.

Une réforme : une orthographe rectifiée (2/2) :Utilisez-vous bien les nouvelles règles de français ?

Signature Lynda Dionne adjointe virtuelle

 

Lynda Dionne adjointe virtuelle

Une réforme : une orthographe rectifiée (1/2)
Tagged on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager
%d blogueurs aiment cette page :