Comment bousiller votre page Facebook en 10 étapes ?

Depuis un certain temps, je reçois régulièrement des demandes d’amitié suivies une requête d’aimer leur page Facebook. Il ne faut pas se leurrer, mais avec les changements récemment sur la plateforme Facebook, c’est une façon rapide d’augmenter gratuitement ses admirateurs. Cependant, il est étonnant, combien de gens utilisent le profil à des fins professionnelles. Je suppose qu’ils n’ont, à l’évidence, pas de page Facebook officielle…

Par contre, je vois plusieurs gens ignorer comment bien présenter leur page. J’ai donc eu l’idée de vous donner la liste des 10 choses à NE pas faire.

Comment éviter de bousiller votre page Facebook ?

1- Utiliser un compte personnel pour promouvoir son entreprise

Vous croyez qu’en invitant des amis ce sera plus simple que de convaincre les gens de vous suivre, donc vous utilisez un profil au lieu d’une page. GRAVE ERREUR ! La pire bêtise est de créer un profil Facebook pour ses opérations commerciales. En réalité, ce que vous ignorez (si c’est votre cas), c’est qu’avoir recours à un compte personnel pour des activités d’affaires revient à prendre le risque de voir votre page disparaitre du jour au lendemain. Dès que Facebook constate votre stratagème, il radie votre compte… C’est à bien y penser, n’est-ce pas?

Voici une demande d’ami que j’ai reçue illustrant bien le format inapproprié d’un profil :

Image bousiller-page-facebook
capture d’écran

Mon dernier article traite justement de ce sujet. La création d’un profil ou d’une page Facebook ? Le profil sert uniquement à communiquer avec vos amis et votre famille. Personne ne veut être ami avec une société!

2- Négliger l’apparence

Aucune image :

Je constate que beaucoup de pages n’ont aucun avatar (portait) ni de photo de couverture. Une aberration pour moi, je refuse dans ces conditions d’accepter leur amitié et du fait même d’aimer leur page parce que je ne sais pas qui ils sont ! L’apparence reflète notamment votre professionnalisme et le sérieux de votre entreprise. La photo du profil est en général le logo ou une partie de l’emblème de la société. Le visuel de la couverture est, quant à elle, plus aléatoire. Faites aller votre imagination !

Photographies illégales : 

Vous avez trouvé de belles photos sans vous soucier des droits d’auteurs, vous utilisez donc des images de couverture illégitimes ainsi que pour vos publicités. Pourquoi pas ? Je n’insisterai jamais assez, il existe tellement de sites qui offrent des photos gratuites ou pour un prix dérisoire. Vous pouvez acheter la licence d’une photographie, un dessin vectoriel ou une illustration tout en ayant l’esprit tranquille ! Et soyez donc respectueux du travail d’autrui, SVP!

homme en prière avec un coucher de soleil
Illustration d’une photo non libre de droits. Soyez rassuré, j’ai acheté les droits d’auteur de cette photo.

Dimensions inadaptées :

Vous éditez des images aux mauvaises porportions. Vous ne savez pas comment faire, peu importe ! Ce n’est pas si grave selon vous. Désolé, je vous confirme qu’une apparence professionnelle attire davantage que la négligence. Vous allez me dire : « j’ignore comment faire ! », avec la larme à l’œil.

Voici un lien qui vous aidera à éviter de publier des illustrations trop grandes, trop petites, coupées ou déformées. Consultez le guide 2018 des images sur les réseaux sociaux et gardez le sourire !

page-couverture-facebook
Mauvais exemple à suivre

Si vous l’ignorez encore, l’aspect d’une page est décisif pour l’internaute

3- Récolter des admirateurs sans profil Facebook

Vous avez bien créé votre page d’entreprise, mais vous négligez votre profil personnel. Vous avez décidé de ne pas le compléter ou il reste inachevé. Pour quoi faire ? vous me direz. Tout ce que vous voulez, c’est que votre entreprise obtienne des adeptes et vous avez la ferme intention de garder votre vie privée. Seulement, si vous sollicitez des inconnus à devenir votre ami dans l’optique de les inviter par la suite à être des admirateurs, les gens seront frileux à accepter. En tout cas, MOI, je refuse. Je reçois trop de demandes d’amitié suspectes et ensuite, je vais me faire harceler ? Non, merci ! 

4- Choisir un mauvais nom de page

Vous voulez être original ? Vous optez un nom spécial ? Attention ! Les internautes trouveront-ils votre page ? Vous découvrez que le nom choisi existe, peu importe, vous décidez d’ajouter une lettre supplémentaire. Par exemple, vous intitulez votre page « boulangeriie Lamie ». Vous prenez de grands risques ! Va-t-on vous localiser ?

5- Coordonnées incomplètes ou inexistantes

Lors de la création de votre page Facebook, vous avez négligé de remplir les informations sur vos activités, vos produits et vos services. Vous ne croyez pas important d’informer les clients potentiels ni de leur donner la chance de vous trouver facilement. La section « à propos » de votre page n’est pas complétée ou pas à jour.

page-facebookAinsi, si un client possible s’intéresse à votre entreprise, mais qu’il ne trouve pas facilement les renseignements qu’il cherche, il passera rapidement à la suivante plus accessible.

Prenez donc le temps de remplir, au minimum, les sections « à propos » et « Services ». L’exemple ci-haut illustre bien l’absence d’informations, les coordonnées n’apparaissent même pas… et on me demande d’aimer ?!

6- Envoyer des pourriels à vos admirateurs (harceler)

Vous croyez que bombarder vos admirateurs est la bonne solution pour convertir les internautes d’acheter vos produits ou services. Ainsi éditer 15 fois dans une journée vous semble raisonnable. Votre idéal est de publier en quantité. En plus, pour être bien sûr d’être vu, vous n’hésitez pas à envoyer des messages privés pour vendre votre salade. Euh… NON !

Si c’est votre stratégie, vous risquez de perdre des adeptes et des admirateurs. Je vous conseille plutôt deux fois par jour et évitez les petits mots sur le « Messenger » de sollicitation. Dans mon cas, je déteste cela. Dans la grande majorité, je retire ces gens de mon réseau parce que je les trouve intrusifs.

7- Négliger vos présentations 

Vous partagez du contenu n’ayant aucune valeur à votre clientèle. Vous n’avez rien d’intéressant à publier sur votre page à défaut d’inspiration, mais vous désirez à tout prix alimenter votre page pour rester visible ! Parfois, vous avez un bon sujet, mais vous utilisez un langage difficile à comprendre. De plus, vos textes soient remplis de fautes d’orthographe ou vous refusiez de vulgariser vos articles. Le résultat est que vos clients n’apprécieront pas vos efforts.

Conseil : évitez de faire une publication juste pour faire une publication. Soyez stratégique !

8- Ne rien faire ou publier seulement de la sollicitation

infographie indiquant à faire et à ne pas faire lors de la création une page Facebook a

Trop d’autopromotion :

Vous parlez que de vous et montrez à quel point votre entreprise est performante et formidable ! Pour cette raison, vous offrez peu de contenu informatif pour vos clients. On parle d’affaires sur votre page !

Aucun calendrier éditorial :

Votre stratégie marketing est d’improviser. Vous ne savez jamais quand et quoi vous allez publier.

Pour ceux qui ne le savent pas, le calendrier éditorial consiste à définir les parutions futures sur votre page Facebook. Quels seront les événements à venir ? Que voulez-vous absolument communiquer ? Qu’allez-vous créer ou repartager ? La bonne nouvelle est que vous pouvez programmer votre contenu pour des dates et heures précises pour les 6 mois à venir !

Aimer et repartager vos propres publications :  

Vous appréciez les propos que vous diffusez, vous les aimez et vous repartagez vos contenus ! Vous donnez l’impression que vous êtes centré sur vous-même…

Le mutisme : 

Finalement, votre page est créée. Vous ne faites plus rien. On vous croit mort.

9- Ignorer et négliger vos admirateurs

Négliger votre auditoire :

vous restez silencieux et vous évitez de répondre aux commentaires et opinions de votre auditoire. Ce qui compte avant tout pour vous est d’augmenter le nombre d’adeptes à votre page.

Argumenter avec des clients :

Vous commentez les avis négatifs. À vrai dire, vous entrez souvent en conflit avec votre communauté. Gardez votre sang-froid ? Cela ne fait pas partie de vos qualités, qu’on se le dise !

Supprimer certaines remarques : 

Vous ôtez le droit de parole aux membres de votre groupe. C’est tout de même votre page ! Tout compte fait, obtenir des « feedbacks » en vue d’améliorer vos produits ou services ne vous intéressent pas.

10- Ne pas surveiller vos statistiques

Pour quelles raisons ? Votre page n’est tout de même pas un bilan financier ! Même si les statistiques de votre page Facebook vous permettent d’obtenir des données précieuses sur vos performances, vous évitez de les consulter. Vous ignorez qu’il faut se rendre sur l’onglet « statistiques » dans le haut de votre page. Pourquoi est-ce si important de les surveiller ? En fait, pour optimiser votre communication !

Conclusion

Vous avez lu jusqu’à la fin ?! Cela me dit que vous souhaitez optimiser votre page Facebook et c’est, somme toute, une très bonne chose. Bravo ! Alors, ne la laissez donc pas à l’abandon, offrez du contenu de qualité et une apparence soignée !

Si toutefois, vous désirez tirer le meilleur parti de votre page Facebook, je peux vous seconder ! Vous aimeriez recadrer vos images, vous avez besoin d’aide avec la rédaction, vous ne savez pas comment créer un plan éditorial et vous voudriez qu’il soit programmé, je peux vous donner un coup de main !

Signature Lynda Dionne adjointe virtuelleConsultez ma page Facebook et cliquez sur « aimer », vous serez en mesure de voir et suivre ce que je fais, mais surtout, partagez cet article avec vos amis qui désirent savoir comment bien créer leur page professionnelle. 

Lynda Dionne, adjointe virtuelle

Comment bousiller votre page Facebook en 10 étapes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager
%d blogueurs aiment cette page :