Êtes-vous positif ou négatif ?

Comment formulez-vous vos phrases ? Utilisez-vous plus le mode positif ou négatif ? Savez-vous que cela en dit beaucoup sur votre personnalité et la façon dont vous percevez votre environnement ?

Mon fils, lorsqu’il était garçon ET adolescent, commençait pratiquement tout le temps ses phrases par un non. Serez-vous étonné si je vous dis que mon fiston avait un trouble de l’opposition ? Le « ne fait pas ça » revenait à dire « fait-le ! ».

Je m’offre donc un petit cadeau en rédigeant sur ce thème ! En tant que maman d’un enfant en continuelle opposition, j’ai travaillé fort pour adopter un langage plus positif. De plus, je constate que beaucoup de gens utilisent avec excès la forme négative.

Je voulais aussi faire le lien avec le sujet de mon dernier article qui abordait le thème de « comment apprendre à dire non à ses bons clients » et communiquer un refus dans un mode affirmatif.

Essentiellement, j’aimerais vous démontrer l’impact d’écrire et de parler dans un mode positif sur votre environnement. Les deux vont ensemble, malgré la contradiction !

Comparons !

Voici deux petits textes, ayant le même message, mais sous des interjections opposées. 

  • La famille Rigide en route vers l’aéroport pour leurs vacances.  🙁 

Monsieur : Ne t’inquiète pas, nous ne serons pas en retard pour notre vol.

Madame : Tu n’as pas oublié les passeports sur la table de cuisine ?

Monsieur : Je n’aime pas quand tu n’as pas confiance en moi.

Madame : Tu ne comprends pas mon amour, je ne suis pas rassurée, c’est tout.

Monsieur : Les enfants ne vous chamaillez pas et ne criez pas dans la voiture

Les enfants : On ne peut jamais rien faire…

Monsieur : N’oubliez pas de rester calme dans l’avion.

Madame : Je ne veux pas changer de sujet, mais les billets d’avion n’étaient pas chers, n’est-ce pas ?

  • Et la famille Bienveillante en route, également, vers l’aéroport pour leurs vacances !  🙂 

Monsieur : Tout va bien aller, nous allons être à l’heure pour notre vol.

Madame : Tu as pris les passeports sur la table de cuisine ?

Monsieur : Oui, fais-moi confiance

Madame : Comprends-moi, tu sais que je suis craintive.

Monsieur : Les enfants cessez de vous chamailler et baisser le ton dans la voiture

Les enfants : Il faut toujours rester tranquille…

Monsieur : Souvenez-vous qu’il faut rester calme dans l’avion

Madame : Changement de propos! Les billets étaient vraiment économiques.

Avez-vous remarqué que la version positive est plus facile à lire et à comprendre ? Partagez-moi ce qui vous a le plus accroché. En fait, je suis curieuse de savoir pourquoi !

Éliminer le « NE PAS »positif-négatif

Avez-vous déjà essayé d’écrire en évitant la forme négative ? En effet, cela vous oblige à trouver des verbes d’action sans le NE PAS.

Savez-vous que les phrases écrites à l’affirmative sont plus faciles à retenir ? C’est qu’elles focalisent sur les aspects positifs d’une situation et d’ailleurs, la forme négative est davantage perçue comme des reproches. Voici des exemples :

  • Rappelle-toi d’éteindre les lumières — n’oublie pas d’éteindre les lumières
  • J’aime quand tu es à l’heure — je n’aime pas quand tu es en retard
  • Ton examen s’est bien passé finalement — ton examen ne s’est pas mal passé finalement
  • Votre absence à la réunion nous a retardé dans le projet — vous n’étiez pas présent et nous n’avons pas finalisé le projet
  • Etc.

Notamment, la forme négative produit l’effet inverse à celui attendu. Évitez, autant que possible, les injonctions négatives. En revanche, le cerveau perçoit mieux le mode positif ! Il a tendance à effacer le « ne pas » d’une phrase et isoler le verbe d’action. Par exemple, si je vous dis : ne pensez pas à un marteau rouge. Je suis certaine que l’image d’un marteau rouge est apparue à votre esprit. C’est automatique!

Si vous êtes de ceux qui ont de la difficulté à dire non, la formulation positive peut être pour vous une aide précieuse vers le chemin de l’affirmation de soi. De même, si vous êtes de nature négative, elle peut vous aider à vous centrer sur l’aspect positif d’une situation.

En brefsavoir-dire-non-possible

En effet, l’utilisation du mode positif dans la formulation de vos phrases enrichit considérablement les dialogues et la qualité de vos textes. La langue française est riche en mots et verbes qui vous aideront à remplacer le mode négatif.

Sentez-vous libre d’écrire vos commentaires en bas de la page et de nous partager votre expérience en la matière. C’est toujours agréable de savoir qu’il y a quelqu’un qui expérimente les mêmes choses que soi.

 

Signature Lynda Dionne adjointe virtuelle

Inscrivez-vous à mon infolettre :

[recaptcha]

Êtes-vous positif ou négatif ?
Tagged on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager
%d blogueurs aiment cette page :