Pourquoi devriez-vous apprendre à dire non à vos clients ?

Savoir dire non est notre capacité de prise de décisions face à une ou plusieurs personnes. C’est également s’opposer à quelque chose ou contredire quelqu’un au risque de lui déplaire.

Quelles sont donc nos motivations à ne pas dire non ?

  • Nous avons peur des conflits ?
  • De décevoir ?
  • D’être rejeté ?
  • Nous rendre indispensables ?
  • De recevoir de la reconnaissance ?
  • Désir de plaire ?
  • Fuir le sentiment de culpabilité ?
  • Les raisons de ne pas oser dire non sont nombreuses et dire non peut sous-entendre qu’obéir à nos propres envies est purement égoïste.

Dire non, ça s’apprend

J’aime bien l’approche de Dominique Fromm dans son livre « Dire non, ça s’apprend », des éditions Dangles où il identifie cinq méthodes pour apprendre à dire non.

1— Délimiter son territoiresavoir-dire-non-possible

Qu’est-ce qui compte vraiment ? Savoir se définir et avoir des idées précises de nos envies, nos limites, nos valeurs, nos goûts ainsi que nos priorités. Récemment, j’ai décidé de ne pas travailler les samedis de sorte que je puisse rebâtir mon réseau social en participant à des activités sportives. En d’autres mots, je ne sacrifie pas ce besoin et ce temps personnels pour autrui. Suis-je égoïste en disant non, selon vous ?

2— Envisager les conséquences

Quelles seront les répercussions pour soi et l’autre ? Vivrez-vous un fort sentiment de culpabilité si vous dites non ? Prendre du recul est indispensable. Vous êtes-vous déjà posé cette question : « Et s’il le prenait mal ? ». Tout d’abord, gardez en tête que nous ne sommes pas responsables de la manière dont les gens vont réagir, CELA NE NOUS APPARTIENT PAS. Vous pouvez accepter la situation d’une façon active et trouver des solutions de rechange afin de réduire les impacts ou rester passif et ne rien faire.

3— Exprimer nos malaises

Dire l’émotion qui nous fait hésiter à prononcer un non, crée un climat de complicité mettant ainsi tout le monde en confiance. Ayant eu des tâches de gestionnaire pendant des années, le non est effectivement plus émis que le oui. Ainsi, j’ai pris l’habitude de commencer mes phrases en disant : « J’ai bien peur que ma réponse va te déplaire ». Par conséquent, la personne était préparée à entendre un refus.

4— Expliquer la situation

Trop de justifications tuent le non et nous font perdre notre crédibilité. En revanche, vous pouvez expliquer à votre client les raisons de votre non.

Par exemple, vous pouvez dire : « Vous me demandez de traiter votre dossier en priorité, mais j’ai déjà des engagements à respecter aussi urgents que votre requête… ». 

5— Revenir sur sa réponse

Ce n’est pas un aveu de faiblesse ni une indélicatesse. Fondez votre message sur la sincérité et le respect, car vous informez votre client de votre incapacité à honorer vos obligations.

« J’ai accepté ce dossier, mais j’ai mal jugé le temps pour sa réalisation, peut-on convenir d’une prolongation ? » Cet exemple illustre qu’il faut prendre le temps de bien réfléchir à la situation et ainsi d’éviter des engagements précipités. Osez demander un délai de réflexion avant de donner une réponse définitive.

Sachez définir les bénéfices de dire non

Dire non peut signifier éviter de se placer dans une situation délicate, c’est faire preuve d’assurance, de respect de soi et d’être crédible.

Préparez-vous à dire non

Prenez le temps de faire cet exercice en identifiant vos limites, les conditions que vous aurez à dire non, ce que vous refusez d’accorder ou que vous ne pouvez tout simplement faire.

Ensuite, posez-vous ces questions :dire-non-a-ses-clients

  • Que se passera-t-il si je dis non ?
  • Est-ce un risque réel ou ce sont mes peurs ?
  • Quelles sont les autres possibilités ?

J’ai participé, il y a quelques années, à un cours de management aux HEC et voici la phrase marquante que j’ai retenue face aux problèmes rencontrés : « il y a plus de solutions que de problèmes. » J’ai alors adopté cette devise. Dire oui aux solutions au lieu de subir !

Osez dire non, osez être soi !

Savoir dire non démontre à vos clients que vous vous souciez de les satisfaire, mais pas à n’importe quelle condition.

Savoir dire non à un client lui témoigne avant tout notre fidélité et notre cohérence.

Étant en démarrage d’entreprise depuis peu, j’ai eu à faire face à des choix difficiles dont refuser des tâches qui ne me convenaient pas malgré le besoin financier que m’apporterait cette entrée d’argent supplémentaire. Je me suis respectée et ces clients potentiels ont été reconnaissants de mon honnêteté.

Dire non en image !

J’aimerais vous partager ce petit vidéo de 1 minute (en anglais seulement) que j’ai trouvé mignon sur comment identifier nos priorités pour prendre les meilleures décisions. Cliquez sur l’illustration!dire non à ses clients

Un refus honnête est un bon refus !

J’ai écrit cet article pour me faire plaisir avant tout, mais aussi parce que je fus surprise de rencontrer plusieurs d’entrepreneurs qui n’osent pas dire non à leurs clients de peur de perdre des revenus. Je suis adjointe virtuelle offrant du soutien administratif et, à quelques reprises, les crises de mes clients sont devenues mes urgences.  

Ma coach d’affaires, Anne Douville d’Optimizo Solutions, répète souvent : 

« Les feux de nos clients deviennent malheureusement nos feux par ricochet ».

C’est donc à moi à sensibiliser mes clients à bien évaluer leur temps afin de ne pas affecter le mien. Un jour, je vais devoir dire non à une urgence et cela sera incompris si je n’éduque pas ma clientèle maintenant.

Si vous êtes un travailleur autonome ou un entrepreneur débordé et avez besoin d’une bonne collaboratrice pour vous aider dans votre organisation administrative, contactez-moi et nous discuterons de vos besoins.

Citation sur comment dire non

Pourquoi s’associer à une adjointe virtuelle ?

Je vous invite à consulter cet article sur 25 tâches qu’une adjointe peut faire pour vous.

Signature Lynda Dionne adjointe virtuelle

« Être libre, c’est savoir dire non. » — Jean-Paul Sartre

 

 

 

 

Inscrivez-vous à mon infolettre :

[recaptcha]

Pourquoi devriez-vous apprendre à dire non à vos clients ?
Tagged on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager
%d blogueurs aiment cette page :